SERVICE CLIENT : 07.81.35.50.84

Shaker

Tout savoir sur les shakers à cocktails

La Boutique Du Barman vous propose une sélection des meilleurs shakers pour débutants ou barmen confirmés : Cobbler shaker, Boston Sharker ou shaker Parisien.

Parmi tout le matériel à disposition d’un barman dans sa malette, le shaker fait partie des incontournables. Outre le récipient recevant le mélange des liqueurs, des jus et des agrumes, le shaker permet, par un mouvement de secousses, l’émulsion des saveurs entre-elles.

Il existe différents types de shakers avec leurs avantages et leurs inconvénients. Voyons dans le détail leurs spécificités, et lequel pourrait le mieux vous convenir.

Les 3 principaux types de shaker à cocktails sont disponibles sur le marché :

  • Le shaker Cobbler 3 pièces
  • Le shaker Boston
  • Le shaker Parisien

Dans ce rapide tour d’horizon, vous découvrirez les avantages de chaque type de shaker.

Le Cobbler shaker : le shaker prisé par les japonais

Mezclar-Piccolo-Cocktail-Shaker-600ml

Pour la petite histoire, le concept du shaker Cobler à 3 pièces est particulièrement apprécié des mixologistes japonais reconnus pour leur sens du détail et de l’excellence. Conçu pour réaliser des cocktails en dose individuelle, le Cobler shaker permet aux barmen japonais d’apporter une attention toute particulière à chaque client, renforçant ainsi l’aspect unique de chaque boisson.

Souvent appelé « shaker à 3 pièces », le Cobbler est un bon accessoire pour les débutants désireux de s’initier à l’art subtil de la préparation de cocktails.

Formé de trois éléments, le Cobbler shaker se compose d’un verre de petite taille, d’un couvercle en entonnoir muni d’un strainer (passoire) soudé à celui-ci et d’un petit capuchon afin de refermer le tout et pouvoir mélanger les liquides.

Les barmen débattent régulièrement de ce qui est le mieux entre un Cobbler shaker ou un Boston shaker. Les Cobbler shakers ont une contenance inférieure au Boston shaker. Ils sont donc plus adaptés à l’élaboration d’un cocktail pour une seule personne. Les professionnels du bar auront tendance à se diriger vers des shakers de plus grande contenance pour être plus efficace dans la préparation de boissons à plus grande échelle, surtout lorsqu’ils doivent faire face à des pics d’affluence au bar.

Les pours :

  • Décoratif: les couvercles et les capuchons peuvent prendre différentes formes.
  • Filtre intégré: pas besoin d’un filtre à cocktail
  • Moins de dilution: moins de volume signifie moins de glace.
  • Facile à utiliser: le meilleur shaker pour les débutants, aucune technique spéciale n’est nécessaire pour utiliser ce shaker.

Les contres :

  • Petit volume: moins efficace dans les bars très fréquentés.
  • Difficile à ouvrir: les changements de température provoquent la contraction du métal, créant un joint étanche sur le couvercle et le bouchon. Ceci nécessite souvent que le shaker soit rincé sous un robinet chaud pour l’ouvrir, ce qui évite de refroidir la boisson dans un shaker.
  • Filtrage : le diamètre des trous de la passoire sont plus larges que ceux des mailles d’un strainer classique.

Le Boston Shaker : le shaker de style américain

Ce shaker classique est généralement considéré comme le shaker à cocktail américain. Le verre shaker utilisé est de 16 onces, soit le même volume qu’une pinte américaine.

Le Boston shaker est généralement le plus prisé par les professionnels du bar. Simple, il s’agit de deux verres qui s’imbriquent l’un dans l’autre. L’un est en verre, l’autre en métal.

S’il demeure le choix des experts, c’est parce qu’il peut contenir une quantité de liquide supérieure à celle d’un Cobbler, ce qui permet de préparer plusieurs boissons à la fois ; ce qui représente un gain de temps inestimable pendant les périodes d’affluence au bar.

Le Boston Tin

Le Boston Tin, ou shaker en métal contient généralement un volume d’environ 28 onces. Son diamètre est d’environ 9cm à 10cm afin de pouvoir le coupler avec un verre plus petit qui vient se loger à l’intérieur.

Le verre Boston

Un verre Boston est une verre conique d’un volume d’environ 16 onces. Ce verre shaker est basé sur le verre standard américain d’une pinte, dont le volume est de 16 US fl oz soit 47cl.

Il est à noter qu’en raison de l’impact régulier des glaçons lors des secousses, le verre Boston peut parfois se briser. Il faut donc être prudent à terme avec ce type de verre et le manier avec précaution au fil du temps lorsque vous préparerez vos cocktails.

Les pours :

Grand volume : une verre Boston contient en moyenne 28 onces, ce qui signifie que plusieurs boissons peuvent être préparées en une seule fois.

Etanchéité : bien maintenu et scellé, un shaker Boston est parfaitement hermétique.

Double Shaking : pour les barmen les plus aguerris, il est possible d’agiter un cocktail dans chaque main.

Interchangeables : Les éléments du Boston shaker sont généralement de taille standard.

Visibilité : le verre shaker permet au barman de voir son contenu. Cela crée aussi un bon effet visuel pour la clientèle.

Facile à nettoyer : la forme simple signifie qu’il n’y a pas de pièges à saleté.

Empilable : la forme conique de base permet d’empiler et de stocker facilement chaque verre.

Les contres :

Verre cassable : même si un verre Boston est habituellement durci pour résister aux chocs, il est susceptible de se briser, ce qui signifie des remplacements réguliers.

Professionnel : non recommandé pour les débutants ; sceller et défaire le sceau nécessite de la pratique.

Moins décoratif : forme simple.

Nécessite un strainer

Le Boston shaker VS Cobbler shaker

Observez en image les avantages et les inconvénients de ces deux types de shakers.

Le shaker parisien ou shaker français

Apparu avant le Cobbler shaker, le shaker Parisien est aussi communément appelé le shaker français ou shaker continental. Il arbore un design au carrefour entre le Boston et le Cobbler shaker, à la seule différence qu’il ne possède pas de passoire intégrée.

Les deux pièces qui composent le shaker parisien s’épousent à merveille et offrent une étanchéité à toute épreuve lors du mix.

A l’instar du shaker japonais, lorsque le couvercle et le verre sont joints l’un à l’autre, la séparation des deux éléments est moins aisée. Une accumulation peut aussi se former au fil du temps au niveau de la jonction des deux éléments.

Tant pour son aspect que pour son efficacité, le shaker parisien se distingue du lot. Avec ses courbes sobres proches du shaker Cobbler, le shaker parisien demeure élégant tout en conservant les avantages pratique qu’offrent le Boston de l’école américaine.

Les pours :

  • Température: conception entièrement en acier pour une plus grande capacité de refroidissement que le verre.
  • Robuste : le métal résiste parfaitement aux chocs des glaçons.
  • Effet sonore: le son émis par la friction de la glace est plus perceptible qu’un verre épais qui isole le son.
  • Pour les pro et les débutant : simple d’usage.

Les contres :

  • Peut être difficile à déboiter : dans l’interstice du joint peut à terme s’accumuler un dépôt, et rendre les deux parties du shaker français difficiles à séparer.
  • Nécessite un strainer: auquel cas il serait préférable de se tourner vers un shaker Cobbler.

Tin on Tin : le tout métal

Antique cocktail shaker 28oz

Comme pour le Boston shaker, le Tin on Tin est constitué de 2 verres. L’un plus large que l’autre afin que les deux puissent ne faire qu’un. Le Tin on Tin permet par exemple d’acheter deux verres de couleurs différentes et faire un effet visuel sympa.

Cheater Tin

Cheater Tin ou “Toby tin” est un autre verre en métal de 16 onces. Plus facile à emboiter qu’un verre en verre, et permet une meilleure prise en main de l’ensemble du Boston shaker.

Pour rendre votre shaker Boston plus maniable, remplacez donc le verre shaker usuel par un “Cheater Tin”. Cependant, nous tenons à porter votre attention sur le fait que ce type de verre peut poser des problèmes de compatibilité d’une marque à une autre et nuire à l’étanchéité de votre Boston shaker.

Les pours :

  • Température: conception entièrement en acier pour une plus grande capacité de refroidissement que le verre.
  • Etanchéité: l’acier est plus flexible que le verre.
  • Robustesse: les chutes et les chocs répétés ne briseront pas ces verres en acier.
  • Effet sonore: le son émis par la friction de la glace est plus perceptible qu’un verre épais qui isole le son.

Les contres :

  • Professionnel: non recommandé pour les débutants ; sceller et défaire le sceau nécessite de la pratique.
  • Compatibilité – l’achat de verres provenant de différents fabricants ne signifie pas nécessairement que les verres s’emboiteront parfaitement les uns dans les autres.

Bonus : comment utiliser un Boston shaker

Voici les 34 résultats

Tout savoir sur les shakers à cocktails

La Boutique Du Barman vous propose une sélection des meilleurs shakers pour débutants ou barmen confirmés : Cobbler shaker, Boston Sharker ou shaker Parisien.

Parmi tout le matériel à disposition d’un barman dans sa malette, le shaker fait partie des incontournables. Outre le récipient recevant le mélange des liqueurs, des jus et des agrumes, le shaker permet, par un mouvement de secousses, l’émulsion des saveurs entre-elles.

Il existe différents types de shakers avec leurs avantages et leurs inconvénients. Voyons dans le détail leurs spécificités, et lequel pourrait le mieux vous convenir.

Les 3 principaux types de shaker à cocktails sont disponibles sur le marché :

  • Le shaker Cobbler 3 pièces
  • Le shaker Boston
  • Le shaker Parisien

Dans ce rapide tour d'horizon, vous découvrirez les avantages de chaque type de shaker.

Le Cobbler shaker : le shaker prisé par les japonais

Mezclar-Piccolo-Cocktail-Shaker-600ml

Pour la petite histoire, le concept du shaker Cobler à 3 pièces est particulièrement apprécié des mixologistes japonais reconnus pour leur sens du détail et de l’excellence. Conçu pour réaliser des cocktails en dose individuelle, le Cobler shaker permet aux barmen japonais d’apporter une attention toute particulière à chaque client, renforçant ainsi l’aspect unique de chaque boisson.

Souvent appelé « shaker à 3 pièces », le Cobbler est un bon accessoire pour les débutants désireux de s’initier à l’art subtil de la préparation de cocktails.

Formé de trois éléments, le Cobbler shaker se compose d’un verre de petite taille, d’un couvercle en entonnoir muni d’un strainer (passoire) soudé à celui-ci et d’un petit capuchon afin de refermer le tout et pouvoir mélanger les liquides.

Les barmen débattent régulièrement de ce qui est le mieux entre un Cobbler shaker ou un Boston shaker. Les Cobbler shakers ont une contenance inférieure au Boston shaker. Ils sont donc plus adaptés à l’élaboration d’un cocktail pour une seule personne. Les professionnels du bar auront tendance à se diriger vers des shakers de plus grande contenance pour être plus efficace dans la préparation de boissons à plus grande échelle, surtout lorsqu’ils doivent faire face à des pics d’affluence au bar.

Les pours :

  • Décoratif: les couvercles et les capuchons peuvent prendre différentes formes.
  • Filtre intégré: pas besoin d'un filtre à cocktail
  • Moins de dilution: moins de volume signifie moins de glace.
  • Facile à utiliser: le meilleur shaker pour les débutants, aucune technique spéciale n'est nécessaire pour utiliser ce shaker.

Les contres :

  • Petit volume: moins efficace dans les bars très fréquentés.
  • Difficile à ouvrir: les changements de température provoquent la contraction du métal, créant un joint étanche sur le couvercle et le bouchon. Ceci nécessite souvent que le shaker soit rincé sous un robinet chaud pour l'ouvrir, ce qui évite de refroidir la boisson dans un shaker.
  • Filtrage : le diamètre des trous de la passoire sont plus larges que ceux des mailles d’un strainer classique.

Le Boston Shaker : le shaker de style américain

Ce shaker classique est généralement considéré comme le shaker à cocktail américain. Le verre shaker utilisé est de 16 onces, soit le même volume qu'une pinte américaine.

Le Boston shaker est généralement le plus prisé par les professionnels du bar. Simple, il s’agit de deux verres qui s’imbriquent l’un dans l’autre. L’un est en verre, l’autre en métal.

S’il demeure le choix des experts, c’est parce qu’il peut contenir une quantité de liquide supérieure à celle d’un Cobbler, ce qui permet de préparer plusieurs boissons à la fois ; ce qui représente un gain de temps inestimable pendant les périodes d'affluence au bar.

Le Boston Tin

Le Boston Tin, ou shaker en métal contient généralement un volume d'environ 28 onces. Son diamètre est d'environ 9cm à 10cm afin de pouvoir le coupler avec un verre plus petit qui vient se loger à l'intérieur.

Le verre Boston

Un verre Boston est une verre conique d'un volume d'environ 16 onces. Ce verre shaker est basé sur le verre standard américain d’une pinte, dont le volume est de 16 US fl oz soit 47cl.

Il est à noter qu’en raison de l'impact régulier des glaçons lors des secousses, le verre Boston peut parfois se briser. Il faut donc être prudent à terme avec ce type de verre et le manier avec précaution au fil du temps lorsque vous préparerez vos cocktails.

Les pours :

Grand volume : une verre Boston contient en moyenne 28 onces, ce qui signifie que plusieurs boissons peuvent être préparées en une seule fois.

Etanchéité : bien maintenu et scellé, un shaker Boston est parfaitement hermétique.

Double Shaking : pour les barmen les plus aguerris, il est possible d’agiter un cocktail dans chaque main.

Interchangeables : Les éléments du Boston shaker sont généralement de taille standard.

Visibilité : le verre shaker permet au barman de voir son contenu. Cela crée aussi un bon effet visuel pour la clientèle.

Facile à nettoyer : la forme simple signifie qu'il n'y a pas de pièges à saleté.

Empilable : la forme conique de base permet d'empiler et de stocker facilement chaque verre.

Les contres :

Verre cassable : même si un verre Boston est habituellement durci pour résister aux chocs, il est susceptible de se briser, ce qui signifie des remplacements réguliers.

Professionnel : non recommandé pour les débutants ; sceller et défaire le sceau nécessite de la pratique.

Moins décoratif : forme simple.

Nécessite un strainer

Le Boston shaker VS Cobbler shaker

Observez en image les avantages et les inconvénients de ces deux types de shakers.

Le shaker parisien ou shaker français

Apparu avant le Cobbler shaker, le shaker Parisien est aussi communément appelé le shaker français ou shaker continental. Il arbore un design au carrefour entre le Boston et le Cobbler shaker, à la seule différence qu’il ne possède pas de passoire intégrée.

Les deux pièces qui composent le shaker parisien s’épousent à merveille et offrent une étanchéité à toute épreuve lors du mix.

A l’instar du shaker japonais, lorsque le couvercle et le verre sont joints l’un à l’autre, la séparation des deux éléments est moins aisée. Une accumulation peut aussi se former au fil du temps au niveau de la jonction des deux éléments.

Tant pour son aspect que pour son efficacité, le shaker parisien se distingue du lot. Avec ses courbes sobres proches du shaker Cobbler, le shaker parisien demeure élégant tout en conservant les avantages pratique qu’offrent le Boston de l’école américaine.

Les pours :

  • Température: conception entièrement en acier pour une plus grande capacité de refroidissement que le verre.
  • Robuste : le métal résiste parfaitement aux chocs des glaçons.
  • Effet sonore: le son émis par la friction de la glace est plus perceptible qu'un verre épais qui isole le son.
  • Pour les pro et les débutant : simple d’usage.

Les contres :

  • Peut être difficile à déboiter : dans l’interstice du joint peut à terme s’accumuler un dépôt, et rendre les deux parties du shaker français difficiles à séparer.
  • Nécessite un strainer: auquel cas il serait préférable de se tourner vers un shaker Cobbler.

Tin on Tin : le tout métal

Antique cocktail shaker 28oz

Comme pour le Boston shaker, le Tin on Tin est constitué de 2 verres. L’un plus large que l'autre afin que les deux puissent ne faire qu’un. Le Tin on Tin permet par exemple d’acheter deux verres de couleurs différentes et faire un effet visuel sympa.

Cheater Tin

Cheater Tin ou "Toby tin" est un autre verre en métal de 16 onces. Plus facile à emboiter qu’un verre en verre, et permet une meilleure prise en main de l’ensemble du Boston shaker.

Pour rendre votre shaker Boston plus maniable, remplacez donc le verre shaker usuel par un "Cheater Tin". Cependant, nous tenons à porter votre attention sur le fait que ce type de verre peut poser des problèmes de compatibilité d’une marque à une autre et nuire à l’étanchéité de votre Boston shaker.

Les pours :

  • Température: conception entièrement en acier pour une plus grande capacité de refroidissement que le verre.
  • Etanchéité: l'acier est plus flexible que le verre.
  • Robustesse: les chutes et les chocs répétés ne briseront pas ces verres en acier.
  • Effet sonore: le son émis par la friction de la glace est plus perceptible qu'un verre épais qui isole le son.

Les contres :

  • Professionnel: non recommandé pour les débutants ; sceller et défaire le sceau nécessite de la pratique.
  • Compatibilité - l'achat de verres provenant de différents fabricants ne signifie pas nécessairement que les verres s’emboiteront parfaitement les uns dans les autres.

Bonus : comment utiliser un Boston shaker

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé.